Comment faire pour éviter de payer la plus-value sur la vente d'un terrain ?

Comment faire pour éviter de payer la plus-value sur la vente d’un terrain ?

Face à la possibilité de perdre de l’argent en achetant et en revendant un terrain, beaucoup se demandent comment bénéficier d’une exonération fiscale.

La bonne nouvelle est qu’il existe des solutions à votre problème. Cet article dévoile les astuces pour éviter de payer la plus-value sur la vente d’un terrain : majorer le prix d’achat, intégrer les frais de travaux, désigner le bien en résidence principale et bénéficier d’abattements. Vous avez la possibilité de vendre à un promoteur immobilier en évitant les pièges afin d’être avantagé.

Alors ne vous contentez plus de subir vos finances immobilières ! Apprenez à utiliser ces stratégies pour récupérer un peu de votre investissement.

Echapper à l’imposition sur la plus-value immobilière

De nombreux propriétaires souhaitent vendre leurs terrains à des fins de profits, mais veulent éviter de payer des taxes supplémentaires dues à la plus-value.

Majorer le prix d’achat au moment de l’acquisition

Le montant réel pour lequel vous avez acheté votre terrain est très important puisque cela determine le montant imposable lors de sa revente.

Ainsi, majorer le prix du bien au moment de l’acquisition peut s’avérer très avantageux car cela diminuera considérablement les chances que vous soyez imposés sur une plus-value à long terme. Il est donc fortement recommandé aux propriétaires soucieux d’optimiser leurs profits et d’alléger leurs charges fiscales d’investir judicieusement au moment de l’achat.

Intégrer les frais de travaux dans le montant de l’achat

Si vous envisagez des travaux sur votre terrain ou si vous mettez en place une construction immobilière sur ce terrain, alors intégrer ces frais aux coûts initiaux peut être une excellente solution pour contourner le fardeau fiscal qui pourrait s’ensuivre.

En effet, intégrer des travaux aux coûts initiaux indiquera aux autorités compétentes que l’augmentation de la valeur du bien immobilier était due aux travaux effectués et non pas à une augmentation simple du marché immobilier. Les propriétaires peuvent ainsi profiter d’une exonération partielle ou totale en intégrant les frais liés aux travaux dans le prix initial.

Dater le bien immobilier en résidence principale

Echapper à l’imposition sur la plus-value peut également se faire par le biais de certificats notariés justifiant que ce bien immobilier est effectivement utilisée comme résidence principale depuis moins de 5 ans.

Dans ce cas, il faudra présenter un historique précis des paiements et des arriérés réalisés pour compenser la date exacte où la maison a commencée à être utilisée comme résidence principale.

Ces certificats peuvent être délivrés par le notaire ou par des professionnels du secteur immobiliers habilités. Si vous achetez à un couple de conjoints partenaires, vous pouvez bénéficier d’un abattement supplémentaire.

Bénéficier d’abattements pour alléger l’impôt revenu

Les propriétaires qui entrent en possession d’un bien immobilier peuvent bénéficier d’un abattement sur la plus-value imposable. Ce pourcentage est progressivement calculé en fonction des années de détention.

Par exemple, si un couple a acheté un terrain il y a plus de 30 ans, alors ce couple pourra cumuler jusqu’à 100% de réduction sur la plus-value imposable si le bien est vendu un prix supérieur à celui que l’acheteur a payé lors de l’acquisition initiale. Il existe également des abattements supplémentaires pour les divorcés, parents célibataires, invalides, militaires et agents publics.

Une formule gagnante pour éviter le prélèvement fiscal sur la plus-value

Gardez à l’esprit les points clés suivants si vous souhaitez acheter et engranger un profit suivant la vente d’un terrain :

  • Terrain: sachez connaître le prix réel du terrain vis-à-vis des différents facteurs (environnement, valeur locale, constructibilité etc.) avant de procéder à une acquisition.
  • Vente: N’oubliez pas les différentes charges liées à la vente immobilière (frais notariés, taxe foncière etc.).
  • Valoir: Prenez soin de faire valoir votre terrain au maximum en ayant recours aux travaux ad hoc avant sa mise en vente.
  • Pourcent: Bénéficiez des exonérations fiscales proposée par certaines administrations publiques et certains organismes sociaux.

En somme, bien que certains investisseurs souhaitent tirer profit de la revente de leurs terrains, ils souhaitent également échapper aux impositions et aux prélèvements sociaux qui s’ensuivent habituellement. Cet article explique comment profiter pleinement des stratagèmes existants pour atteindre cet objectif : majoration du prix d’achat, intégration des frais de travaux, désignation du bien en résidence principale et bénéficier d’abattements. Les points clés de cet article sont à surligner et à toujours garder à l’esprit en ce qui concerne la vente d’un terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *